Signature du Contrat de Parc Millevaches en Limousin : un programme de 96 actions à mener jusqu’en 2020 🗓 🗺
Partager

Actus Elu/es Express
Saint-Sulpice-les-Bois Carte

Nicolas Thierry, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge de l’Environnement et de la Biodiversité, Nicolas Gamache, conseiller régional délégué aux Parcs naturels régionaux, et Philippe Connan, Président du Parc naturel régional de Millevaches en Limousin, ont signé le Contrat de Parc 2018-2020 le vendredi 2 février à Saint-Sulpice-les-Bois.

Les Parcs étant des partenaires privilégiés de la Région Nouvelle-Aquitaine, cette dernière leur a proposé de contractualiser avec eux sur une période de 3 ans afin non seulement de permettre aux PNR de mettre en œuvre leur charte du Parc, mais également qu’ils soient un relais des politiques régionales et un territoire d’expérimentation.
96 actions représentant un montant total de dépenses de 7 147 268 € sur 3 ans structurent le contrat de Parc du Parc naturel régional de Millevaches en Limousin. Parmi elles, plus de 55 actions répondent à des thématiques prioritaires de la Région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de sa politique en faveur des PNR (travaux de restauration de milieux naturels, conservation/gestion des forêts anciennes, mise en valeur des paysages, programmes milieux aquatiques…). 10 nouveaux projets présentent un caractère expérimental fort (innovation sur les pratiques de production de myrtille sauvage, réserve internationale de ciel étoilé, itinéraires sylvicoles…).

Classé en mai 2004, le Parc naturel régional de Millevaches en Limousin comprend aujourd’hui 113 communes (63 en Corrèze, 34 en Creuse et 16 en Haute-Vienne) et s’étend sur une superficie de 320 000 hectares pour une population de 38 000 habitants. Espace de moyenne montagne, marqué par l’omniprésence de l’eau et de la forêt, le PNR de Millevaches en Limousin abrite un patrimoine culturel riche et un fort dynamisme associatif et culturel. Fort de ces patrimoines remarquables, le PNR Millevaches en Limousin a énoncé plusieurs ambitions dans son projet de Charte 2018-2033, actuellement soumis à l’approbation des collectivités : améliorer la gestion partagée de l’eau, préserver un haut niveau de richesse des milieux et espèces, transmettre les savoirs du territoire, stimuler la production et la valorisation des ressources locales, accompagner la mutation des paysages, assurer la cohésion des habitants et des acteurs du territoire, et sauvegarder et valoriser le patrimoine culturel.