Pour une alternative écologique au réaménagement de la RN147
Partager

Une alternative au projet de réaménagement de la RN147, destructeur de l’environnement et de la biodiversité, est possible et cela passe par le rail.

Un projet dévastateur

Les élu·e·s écologistes de la Vienne déplorent que l’ensemble des scenarii proposés encourage le « tout-voiture » avec des conséquences sur l’environnement : nuisances sonores, pollution de l’air et des sols, destruction des terres agricoles, et finalement, déplacement du problème sur un autre secteur. « La construction d’une 2×2 voies ou d’une 2×1 voie, scenarii 3 et 4 du projet de réaménagement de la RN147 au Sud-Est de Poitiers, est inappropriée explique Léonore Moncond’huy. Ces deux scenarii ne respectent pas la loi ALUR de 2014 qui incite à maîtriser le foncier, limiter l’étalement urbain et préserver les espaces naturels ».

Une alternative : le rail

La ligne Mignaloux-Jadres a été réhabilitée en janvier dernier pour le transport de fret. Il est tout à fait possible d’aménager cette ligne pour le transport de voyageurs. « La part des déplacements en voiture pour les trajets quotidiens domicile/travail représente 84,3% pour les habitant.e.s de Mignaloux-Beauvoir et 94,4% pour les habitant.e.s de Savigny-Levescault. Ces trajets sont en très grandes majorité à destination de Poitiers décrit Thierry Perreau. Cela montre qu’il y a un réel besoin d’une ligne ferroviaire de type TER pour des trajets courts, mais quotidiens ».

Une alternative écologique

Cette alternative ferroviaire permettrait de réduire l’utilisation de la voiture et par conséquent elle serait bénéfique pour l’environnement, pour la sécurité routière et pour la préservation des terres agricoles. Cette alternative écologique, in fine, désenclaverait le territoire et réduirait le bouchon du rond-point de la Milétrie, le cœur du problème.

Léonore Moncond’huy et Thierry Perreau, conseillers régionaux de la Vienne