[Lettre d’info] Actualités du groupe écologiste et citoyen EELV au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine – novembre 2020

Toute l'actualité du groupe écologiste et citoyen EELV au Conseil régional Nouvelle-Aquitaine

Toute l’actualité du groupe écologiste et citoyen EELV au Conseil régional Nouvelle-Aquitaine

*|MC_PREVIEW_TEXT|*

Voir cette lettre dans votre navigateur
Vous devez accepter de télécharger les images pour profiter pleinement de cette lettre

L’actualité de vos élu·e·s au conseil régional

Lettre #16
Octobre 2020

Bassines : les élu.e.s écologistes présents
à la manifestation du 11 octobre à Epannes

Nicolas Thierry, Maryse Combres, Stéphane Trifiletti, Katia Bourdin et Nicolas Gamache, avec Yannick Jadot, Benoit Biteau et José Bové manifestaient à Epannes (Deux-Sèvres) à l’appel du collectif « Bassines non merci ».
Ce rassemblement faisait suite à de nombreuses mobilisations sur ce territoire où, depuis quatre ans, un projet de construction de seize retenues d’eau (ou « bassines ») pour l’irrigation est largement contesté.

Notre groupe s’oppose au financement de ce projet par la Région – via le budget régional et les fonds européens FEADER. La question n’est pas de remettre en cause l’irrigation, ni même tout stockage de l’eau. Mais il faut conditionner l’argent public et conduire préalablement un changement de modèle agricole tenant compte des enjeux du siècle en matière de climat et de biodiversité. Ces enjeux imposent d’économiser l’eau, de prioriser les solutions de stockage de l’eau fondées sur la nature, de mieux la partager entre ses différents usages, de réduire drastiquement l’usage des pesticides, de mieux soutenir l’agro-écologie et l’agriculture bio et de viser l’autonomie alimentaire des territoires.

Vie de l’assemblée

Réuni en séance plénière le lundi 5 octobre 2020, notre groupe a montré, au fil de ses interventions, sa détermination à faire avancer la transition écologique et énergétique. Quitte à mécontenter le président de la Région.

C’était une séance particulière pour notre groupe puisque la dernière pour Léonore Moncond’huy qui a décidé de se consacrer pleinement à son nouveau mandat de maire de la Ville de Poitiers. Nous saluons son action tenace et efficace, cinq années durant, au service de la Région. Nous la remercions pour sa force de conviction et son engagement sans faille pour l’intérêt général.

Une séance particulière aussi pour Christine Moebs Seguinau, nouvelle présidente de notre groupe. Élue de Gironde, elle est également présidente de la commission « Transports et infrastructures » et déléguée à l’innovation sociale et sociétale.

C’est donc en cette qualité de présidente que Christine Moebs Seguinau a annoncé l’abstention du groupe sur le plan de transition et de reconquête technologique, dont l’ambition était de venir en soutien à tous les secteurs fragilisés par la crise sanitaire : « en dépit de points positifs, trop de mesures restent incompatibles avec une Région résiliente et écologique pour que nous puissions le soutenir totalement » a-t-elle expliqué « d’autant que malgré de nombreuses demandes de notre groupe, les aides ne sont toujours pas soumises à des critères d’éco-socioconditionnalités ».

Au cours de cette séance, Lionel Frel a répondu aux attaques sans cesse répétées des élu.e.s du Rassemblement national en recadrant les débats : « en nous insultant, chers collègues de l’extrême-droite, c’est l’ensemble des militants et des citoyens pour le climat que vous insultez ».

La commission permanente (CP) du vendredi 16 octobre s’est tenue à la fois à l’hôtel de Région de Bordeaux, en présentiel, mais aussi à distance, en visioconférence, en raison de la crise sanitaire.

Au total, les 369 dossiers présentés ont été adoptés et ce sont plus de 206 millions d’euros d’aides qui ont été attribués.

Six de nos élu·es sont membres de cette CP : Nicolas Thierry, Françoise Coutant, Maryse Combres, Jérôme Orvain, Jean-Louis Pagès et Christine Moebs Seguinau.

Dans la continuité de nos votes au cours du mandat, nous avons refusé tout soutien allant à l’encontre de la transition écologique et énergétique : pas d’argent public aux énergies fossiles, à l’industrie de la défense, aux pulvérisateurs de pesticides et d’épandeurs d’engrais chimiques, à l’exploitation non-soutenable de nos forêts ou encore au sport-business.

Engagés pour la défense du ferroviaire

Tout au long de ces dernières semaines, nous sommes restés particulièrement mobilisés sur la question du transport ferroviaire : trois de nos communiqués de presse leur ont été consacrés.

Toujours déterminés, nous réaffirmons la nécessité de modernisation et de rénovation des lignes existantes, sans pour autant s’engager dans de nouvelles infrastructures qui mettent à mal aussi bien l’environnement que les finances publiques.
(Pour lire les communiqués, cliquez sur les titres ci-dessous)

Plan de relance national du ferroviaire : pour que nos territoires ne restent pas sur le quai !

Multiplication des incidents ferroviaires au sud de la Nouvelle-Aquitaine : les élu·e·s écologistes régionaux défendent les alternatives à la création d’une nouvelle LGV !

Ligne La Roche-sur-Yon – Thouars : une urgence à traiter, un potentiel à développer

Des prises de positions assumées

En phase avec les problématiques sociétales, nous avons présenté lors de la séance plénière du 5 octobre dernier une motion et un voeu pour affirmer nos convictions d’écologistes.
Nous avons ainsi proposé une motion demandant la tenue d’un débat apaisé, démocratique et décentralisé sur le déploiement de la 5G en France. Nous avons été rejoints pour cette motion par le groupe « PRG le centre gauche », le groupe PS et apparentés et le groupe PEPS, « Pour une écologie populaire et sociale ».

Le déploiement de la 5G met en lumière un problème sociétal énorme qui se fait sans aucune concertation de la population et révèle 4 enjeux bafoués dans ce manque de concertation :
  • la santé publique ;
  • l’aménagement du territoire ;
  • l’augmentation des consommations d’énergie ;
  • l’impact sur la vie sociale et la relation à l’autre.
C’est pourquoi nous demandons donc qu’une véritable étude d’impact soit réalisée et l’obtention d’un débat entre les acteurs de la filière et les citoyens.
Notre motion a été adoptée !

Toujours à l’initiative de notre groupe et rejoint par le groupe UDI, le groupe « PRG le centre gauche », le groupe PS et apparentés et le groupe PEPS, « Pour une écologie populaire et sociale », nous avons présenté un vœu contre le projet de loi remettant en cause l’interdiction des néonicotinoïdes.
En dépit du calendrier défavorable qui a fait que l’assemblée nationale a adopté le projet de loi juste avant la présentation de ce voeu, nous avons estimé qu’il était important que la Nouvelle-Aquitaine, première région agricole d’Europe, se positionne contre les néonicotinoïdes et poursuive ce combat.
Notre vœu a été adopté !

Suivez-nous !

Facebook

Twitter

Website

Email

Si vous ne souhaitez plus recevoir de messages de la part du groupe écologiste et citoyen EELV au Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, nous vous invitons à exercer votre droit de désinscription en cliquant ici. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant.

This email was sent to *|EMAIL|*
why did I get this? unsubscribe from this list update subscription preferences
*|LIST:ADDRESSLINE|*

*|REWARDS|*

Si vous ne souhaitez plus recevoir de messages de la part de Toute l’actualité du groupe écologiste et citoyen EELV au Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, nous vous invitons à exercer votre droit de désinscription en cliquant ici : https://elus-nouvelle-aquitaine.eelv.fr/desinscription-inscriptions-de-notre-lettre-dinfo/. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Si vous ne souhaitez plus recevoir de messages de la part de Toute l'actualité du groupe écologiste et citoyen EELV au Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, nous vous invitons à exercer votre droit de désinscription en cliquant ici : https://elus-nouvelle-aquitaine.eelv.fr/desinscription-inscriptions-de-notre-lettre-dinfo/. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant.