[Lettre d’info] Actualités du groupe écologiste et citoyen EELV au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine – Avril 2018

Toute l’actualité du groupe écologiste et citoyen EELV au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

Lettre d’info #3

 

 

#Tribune

Réconcilier la politique et le vivant

Après l’annonce de la disparition d’un tiers de la population des oiseaux de campagne en 17 ans, Nicolas Thierry, vice-président en charge de l’environnement et de la biodiversité, se disait « frappé par l’anesthésie totale que cela provoque chez les Français ».

Pour montrer l’urgence à réconcilier la politique et le vivant, il a publié une tribune dans le journal Sud Ouest, affirmant que la biodiversité doit conditionner toutes les décisions.

Lire la tribune

#Vie de l’assemblée

Retrouvez le compte-rendu de la séance plénière du 26 mars 2018

La première séance plénière de l’année a permis l’examen de 45  dossiers, ainsi que de nombreuses motions, pendant les presque 10 heures de cette session.

Nous avons porté nos valeurs écologiques tout au long des débats, Lionel Frel, président de groupe, donnant le ton dès sa première prise de parole, en reprenant au sein de l’assemblée régionale le cri de colère lancé par le ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot, à l’assemblée nationale : « La biodiversité tout le monde s’en fout ! »

Lire l’intégralité du compte-rendu

#Communiqués de presse

Dossier de l’ours pyrénéen : un calendrier enfin annoncé pour la réintroduction de deux femelles

Le groupe des élu·e·s écologistes à la Région Nouvelle-Aquitaine affiche sa plus grande satisfaction après l’annonce faite par Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, de sa volonté de réintroduire deux ourses dans les Pyrénées béarnaises à l’automne prochain. Lire la suite

L’édition de Libération du 27 mars dernier reprenait un tweet de Jean-François Blanco, conseiller régional du Béarn, qui s’est beaucoup mobilisé sur ce dossier qui constituait une priorité de son mandat : « en 1994 l’ours Claude était abattu par un chasseur en Aspe puis, le 1er novembre 2004, Canelle sans état de nécessité comme l’a jugé la Cour de cassation. Ainsi l’arrivée de deux ourses en Aspe est-elle aussi une réparation pour la biodiversité ».

Le journal Sud-Ouest, dans son édition du 28 mars citait de nouveau Jean-François Blanco en soulignant « le caractère équilibré et raisonnable de cette décision dont la finalité consiste à sauver l’espèce » .


Un cadre réglementaire pour les huîtres nées en mer

Les écologistes soutiennent une solution réglementaire de développement d’un label européen pour les huîtres dites naturelles qui garantirait une information du consommateur et une traçabilité réelle. La demande d’étiquetage « nées en mer », qui permet d’identifier l’origine du naissain est portée depuis de nombreuses années au Parlement européen par Yannick Jadot, et au Sénat, par Joël Labbé. Lire la suite

Écouter l’interview de Stéphane Trifiletti sur Terre Marine FM.

 #Vigilance

Bassines non merci

Notre groupe a déposé un avis dans le cadre de l’enquête publique sur le projet de création de 24 réserves de substitution, destinées à l’irrigation agricole sur le bassin de la Boutonne.

En l’état du dossier, nous préconisons que le projet soit suspendu pour permettre l’élaboration d’un véritable projet de territoire prenant en compte tous les usages de l’eau, et pas seulement le stockage, ainsi que des scenarii de transition agricole étayés.

Avis à lire dans son intégralité ici.


Hyperloop

Jean-Louis Pagès, conseiller régional de Haute-Vienne dénonce l’entourloupe autour du projet d’hyperloop, un train improbable qui ne sera probablement jamais construit, mais qui s’annonce déjà comme un puits sans fond pour les subventions publiques. Revoir l’interview de France 3

Lire l’article paru dans le Populaire 

 #Sur le terrain

Bassines non merci – 18 mars 2018

Nouvelle journée de mobilisation à Migné-Auxances : Thierry Perreau, Nicolas Gamache et Léonore Moncond’huy ont rappelé que les projets de bassines ne sont pas des projets d’intérêt général. Ce sont des projets qui vont à rebours de ce qu’imposerait le changement climatique dans la Vienne : économiser, mieux partager l’eau, avoir le courage de réorienter fortement nos modes de gestion de l’eau.

Tous trois ont témoigné de la solidarité de l’ensemble de notre groupe et ont rappelé que les mobilisations fédératrices comme celle de Migné-Auxances ont un impact important : le vote de la délibération sur la stratégie régionale de l’eau, qui devait être votée en mars, a ainsi été reporté.


SME Organics – 23 mars 2018

Jérôme Orvain, délégué à l’agroécologie et à l’agriculture biologique, était à Bruxelles à l’occasion d’une restitution organisée dans le cadre du projet européen SME Organics, projet piloté par la Navarre et qui compte comme représentants français la Région et l’interprofession bio de Nouvelle-Aquitaine.  Lancé à Bruxelles en mai 2016, le projet SME Organics regroupe 11 partenaires, dont 8 régions amenées à partager leurs expériences dans le but d’améliorer les politiques européennes de soutien à la compétitivité des PME du secteur de l’agriculture biologique.

Le « Pacte d’ambition régionale pour l’agriculture biologique 2017-2020 » signé par la Région Nouvelle-Aquitaine, l’État, la FRAB, INTERBIO et la Chambre régionale d’agriculture, a été mis en avant et suscité le vif intérêt des participants. Jérôme Orvain a souligné le travail de concertation et l’importance de soutenir l’ensemble des étapes de la filière bio, de la fourche à la fourchette, en passant par la transformation, la valorisation des produits, et les leviers de la commande publique


Solidarité – 26 mars 2018

Nicolas Gamache, maire de Coutières, dans les Deux-Sèvres, traduit en actes la générosité des discours sur la solidarité autour des réfugiés en recevant, depuis de nombreux mois dans sa commune, des jeunes ayant fui leurs pays d’origine.

Illustration d’un accueil réussi avec un repas afghan préparé et partagé avec fraternité par ses hôtes du centre d’accueil.


Label territoire bio engagé – 29 mars 2018

Stéphane Trifiletti était à Aumagne (17) pour remettre à la commune le label « Territoire Bio engagé », un label créé par INTERBIO Nouvelle-Aquitaine pour encourager et récompenser les collectivités qui s’ inscrivent dans une démarche d’au moins 8,5% de surfaces agricoles cultivées en bio ou au moins 20% d’approvisionnement de produits bio dans les menus de leurs restaurants collectifs. Lire l’article de Sud Ouest

 

 #Interviews

Érosion du littoral

Vital Baude, délégué au littoral, était le 29 mars dernier l’invité de Delphine Girard dans l’émission Sénat 360, sur la chaîne Public Sénat, pour parler de la politique de préservation de notre littoral face aux changements du climat : comment limiter l’impact des changements climatiques ? Comment préserver les côtes de l’urbanisation ? Voir le replay

Vital Baude a également publié une tribune dans Nouvelle-Aquitaine, le journal d’information de la Région, printemps 2018 : littoral, mieux le connaître, pour mieux le protéger. Tribune à lire ici


Françoise Coutant : « la transition énergétique est un levier essentiel pour l’activité économique et le développement des territoires »

Interrogée par Qualit’EnR, notre vice-présidente en charge du climat et de la transition énergétique est revenue sur l’action de la région Nouvelle-Aquitaine en faveur de la transition énergétique et des énergies renouvelables.

Lire l’interview

#Suivez-nous

Si vous ne souhaitez plus recevoir de messages de la part de Toute l’actualité du groupe écologiste et citoyen EELV au Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, nous vous invitons à exercer votre droit de désinscription en cliquant ici : https://elus-nouvelle-aquitaine.eelv.fr/desinscription-inscriptions-de-notre-lettre-dinfo/. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant.