L’actualité De Vos Élu·e·s Écologistes Au Conseil Régional De Nouvelle-Aquitaine #19

Toute l’actualité du groupe écologiste et citoyen EELV au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

Voir cette lettre dans votre navigateur
Vous devez accepter de télécharger les images pour profiter pleinement de cette lettre

L’actualité de vos élu·e·s au Conseil régional

Nos communiqués


Pour une culture vivante dans le monde d’après, il est essentiel de la faire exister dans toute sa diversité

Nous avons exprimé notre vive inquiétude après les annonces d’annulations et d’aménagements de festivals car nous refusons l’éventualité que la culture soit réduite au silence une seconde année : ce secteur essentiel ne s’en relèverait pas.

A Marmande (47), Garorock a déjà jeté l’éponge, à Castillon-la-Bataille (33), les organisateurs annoncent d’ores et déjà qu’ils ne « survivraient pas à deux années sans représentations », dans la Creuse, le festival Check In Party préfère n’annoncer aucune tête d’affiche. Et comment se réjouir que les emblématiques Francofolies de La Rochelle soient limitées par des jauges réduites à 5000 spectateurs… assis ! Les interrogations persistent aussi sur le destin de dizaines de petits festivals dans les territoires ruraux.


Des billets de TER et cars interurbains à 1 euro : les élu.e.s écologistes aident à la mobilité des étudiants néo-aquitains

Nous avons demandé au président Alain Rousset la mise en place d’une aide d’urgence transport destinée aux étudiants.

En effet, leur situation est de plus en plus préoccupante entre détresse psychologique, explosion du nombre de recours à l’aide alimentaire et décrochage massif.

Alors que le gouvernement vient d’annoncer le retour en présentiel un jour par semaine, les étudiants voient surgir une nouvelle difficulté : le coût des billets de train ou des cars interurbains pour rejoindre leurs lieux d’étude.


Encore neuf bassines autorisées en ex-Poitou-Charentes : une fuite en avant mortifère pour notre agriculture et nos écosystèmes

Nous condamnons la décision mortifère pour les écosystèmes et pour le monde agricole de l’État qui vient d’autoriser la création de neuf réserves de stockage de l’eau sur le bassin d’Aume-Couture, sept en Charente et deux en Deux-Sèvres.

Pourtant l’autorité environnementale avait rendu un avis très clair : elle estimait que « la justification du projet n’est pas satisfaisante » et soulignait notamment qu’ « il y aurait lieu dans le dossier de présenter le programme d’économie d’eau prévu à l’échelle du sous-bassin pour tenir compte de la faible disponibilité de la ressource, ainsi que les scenarii d’évolution des cultures après la création des retenues, en lien avec les enjeux de l’avifaune de plaine et tenant compte des perspectives de changement climatique ».


Ferme-usine des 1 200 taurillons (Vienne) : l’agro-industrie est une impasse

Nous soutenons le recours au Conseil d’État annoncé par ASPECT (Association de Sauvegarde et de Protection de l’Environnement de Coussay-les-Bois et de sa région Thermale) et le collectif d’opposants au projet de ferme-usine des 1 200 taurillons à Coussay-les-Bois.
Nous invitons à contribuer à la cagnotte lancée en ligne pour couvrir les frais de justice et dénonçons l’impasse du modèle agro-industriel.

Vie de l’assemblée


La commission permanente (CP) du lundi 1er février s’est tenue à l’hôtel de Région de Bordeaux, en présentiel, mais aussi à distance en visioconférence, en raison de la crise sanitaire.

 
Six de nos élu·es ont été désignés pour en être membres : Nicolas Thierry, Françoise Coutant, Maryse Combres, Jérôme Orvain, Jean-Louis Pagès et Christine Seguinau.
 
Au total les 268 dossiers présentés ont été adoptés et ce sont plus de 662 millions d’euros d’aides qui ont été attribués.
 
Poursuivre nos politiques de solidarité et de transition
 
À cette occasion, la Région a apporté son soutien à plusieurs projets en faveur de l’apprentissage et la formation continue, l’efficacité énergétique, l’économie sociale et solidaire (ESS), la relocalisation des industries sanitaires, l’économie circulaire, les langues régionales, ou encore les mobilités durables et l’efficacité énergétique.
 
Dénoncer et s’opposer sans cesse aux projets climaticides et dangereux
 
Non, le climat ne sera pas sauvé par des méga-yachts de luxe carburant à l’hydrogène !
Non, le climat ne sera pas sauvé par des « avions verts » et un patchwork d’aérodromes !
Non, le climat ne sera pas sauvé par le nucléaire, en particulier avec un parc aussi vieux et délabré !
 
Notre groupe s’est également opposé à la contribution de la Région au Syndicat Mixte du Haut-Béarn (64). Cette structure, censée agir pour la biodiversité, se positionne contre l’ours et plus récemment contre la réintroduction des bouquetins dans le massif pyrénéen.

Suivez-nous !

Facebook

Twitter

Website

Email

This email was sent to *|EMAIL|*
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
*|LIST:ADDRESSLINE|*

*|REWARDS|*

Si vous ne souhaitez plus recevoir de messages de la part de Toute l’actualité du groupe écologiste et citoyen EELV au Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, nous vous invitons à exercer votre droit de désinscription en cliquant ici : https://elus-nouvelle-aquitaine.eelv.fr/desinscription-inscriptions-de-notre-lettre-dinfo/. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant.