Intervention sur le budget supplémentaire 2019
Partager

Intervention de Christine Moebs sur le budget supplémentaire 2019 : budget principal et budgets annexes « Agence Régionale de l’Innovation », « Fonds européens », « Régie cinéma », « Service Public Local-production d’Énergie Photovoltaïque »

 

Monsieur le Président, mes chers collègues,

La Région se retrouve avec un excédent budgétaire de 155,4 M€ dont la majeure partie (112,4 M€) va servir à réduire le besoin d’emprunt. Ainsi, la capacité de désendettement reste stable à 4,5 ans et les choix budgétaires traduisent une responsabilité vis-à-vis des générations à venir (ce n’est pas le cas de toutes les collectivités et certains procès actuels très médiatisés nous rappellent que tous ne partagent pas ces priorités).

Nous saluons les investissements abondés dans le domaine de l’éducation, avec la gratuité des manuels pour une grande partie des lycéens.

A l’heure de l’urgence écologique et sociale, nous sommes très satisfaits de voir l’augmentation du budget pour les futurs marchés de concession de service public pour les cars interurbains qui vont être lancés cet été. Ceci va permettre d’augmenter les offres sur la Nouvelle-Aquitaine et au tarif de 2 €, de permettre d’avoir une alternative à la voiture solo.

D’autre part, le financement en partenariat avec Bordeaux Métropole va permettre de lancer l’expérimentation, dès la rentrée 2019, d’une ligne car express Créon-Bordeaux, non couverte par une ligne TER, mais avec un fort potentiel de report modal. Cette ligne sera digne d’un transport urbain, avec une plage de 6h00 à 22h00, avec des cadences en heures de pointe à 15 minutes.

Une action pour diminuer les gaz à effet de serre en verdissant le parc voit le jour, avec un financement destiné à l’acquisition d’une rame fonctionnant à l’hydrogène pour 15 M€.

Le fret est également soutenu avec la rénovation de voie en remplaçant le ballast avec une solution béton expérimentale, suite au déraillement d’un train cet hiver pour maintenir la ligne à moindre coût. Une enveloppe est également prévue en faveur des personnels pour contribuer à leur bien-être et à leur épanouissement social et culturel.

Ces réorientations traduisent donc une mise en valeur de ces postes qui bénéficient d’un effort budgétaire et c’est heureux pour l’avenir.

Nous pourrions nous féliciter également d’avoir un effort budgétaire au bénéfice de la culture, mais hélas, il ne s’agit pas de venir en aide aux compagnies, structures qui maillent le territoire fragilisées par des réorientations politiques, non, il s’agit essentiellement de l’orchestre symphonique de Pau et de revoir à la hausse les dépenses prévues pour l’aménagement mobilier de la MÉCA. Comme le CESER (conseil économique, social et environnemental régional), notre groupe s’interroge sur la maîtrise des engagements financiers de la Région en investissement et en fonctionnement dans cette aventure mystérieuse. A-t-on ici pensé au poids sur les générations à venir qui devront en assumer les frais de fonctionnement ?

Après les 400 M€ votés en commission permanente pour l’inauguration de la MÉCA, nous nous interrogeons sur l’efficience des 500 000 € demandés au budget supplémentaire pour promouvoir l’attractivité de notre économie régionale, dans le cadre d’une opération de communication à l’occasion du G7.

Par ailleurs, nous regrettons, une fois de plus, une entorse au règlement des aéroports puisque nous voyons apparaître des financements supplémentaires pour Brive et surtout le soutien à de nouvelles lignes low-cost à Bergerac !

Le financement à hauteur de 800 000 € pour aider la mise en œuvre de pelouses synthétiques, compte tenu de leur impact très négatif sur l’écologie, ne nous satisfait pas non plus. Mon collègue Stéphane Triffileti y reviendra.

A l’heure où la Région affiche avec NéoTerra une ambition forte pour lutter contre le dérèglement climatique, nous espérons que le prochain budget primitif apportera une véritable caution écologique et priorisera ses actions à travers ses investissements.

Donc nous voterons pour le budget supplémentaire, mais nous nous abstiendrons sur :

  • la ligne 312 – page 39  – chapitre 3.4  – Culture
  • la ligne 32  – page 45  – chapitre 3.3 – Sport
  • la ligne 881  – page 4  – chapitre 3.9 – Infrastructures transports

Je vous remercie.

[Seul le prononcé fait foi]