Intervention relative aux contrats régionaux de filières pour l’orientation, la formation et l’emploi – métiers du bâtiment et des travaux publics, et métiers du numérique
Partager

Intervention de Lionel Frel sur les contrats régionaux de filières (CRF) pour l’orientation, la formation et l’emploi – métiers du bâtiment et des travaux publics, et métiers du numérique

 

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Nous voterons cette délibération.

Nous la voterons car en matière d’information, la communication, la sensibilisation à l’orientation professionnelle est plus que jamais nécessaire : 5 603 400 personnes sont actuellement privées d’emploi.

Face à ce qui est bien souvent un drame dans leur vie professionnelle bien sûr, mais aussi dans leur vie sociale, familiale, pour ces 5 603 400 hommes et femmes, la dernière réponse du gouvernement fait fi de 75 ans de relations partenariales entre les syndicats et le patronat en matière d’accompagnement et d’indemnisation du chômage.

C’est la réponse à un objectif avoué : celui d’économiser 3,4 milliards d’euros en 3 ans. Le système actuel permet l’indemnisation d’un chômeur sur deux, le nouveau projet du gouvernement sera de n’indemniser qu’un chômeur sur trois. Chacun sait que la dégressivité des indemnisations voulue a déjà été testée par le passé et a montré sa totale inefficacité.  Alors oui, il faut renforcer l’information et ces Contrats régionaux de filière vont dans ce sens.

Nous voterons cette délibération en dépit du fait que, en ce qui concerne les interventions devant les collégiens et les lycéens, il soit trop peu fait mention dans ces CRF que les enjeux d’une politique d’orientation ne sont pas que professionnels, que le rôle de l’école est aussi, et d’abord, l’épanouissement de l’enfant, de lui faire acquérir une culture générale, de le préparer à l’exercice de ses responsabilités d’homme et de citoyen.

Nous voterons cette délibération en dépit du fait que des acteurs du monde professionnel sont quasiment absents de ces contrats, malgré leur expertise en la matière. Nous le savons tous, les syndicats de salariés sont aussi des acteurs de l’accompagnement des salariés, des demandeurs d’emplois.

Il est dommage de se passer de leur précieuse connaissance du monde professionnel et de leur analyse.

Je vous remercie.

[Seul le prononcé fait foi]

2 réflexions au sujet de “Intervention relative aux contrats régionaux de filières pour l’orientation, la formation et l’emploi – métiers du bâtiment et des travaux publics, et métiers du numérique

Les commentaires sont fermés.