Intervention de Stéphane Trifiletti sur la Convention pluriannuelle de l’Institut de formation et de recherche en éducation à l’environnement
Partager

Séance plénière du 29 mai 2020

Monsieur le Président, cher.e.s collègues,

L’IFREE (Institut de formation et de recherche en éducation à l’environnement) est un organisme partenarial unique en France, se positionnant précisément à la jonction entre les citoyens et les acteurs institutionnels de la transition écologique et solidaire, la Région, l’État, les associations, les collectivités locales et les entreprises.

Il compte 11 formateurs.

Les objectifs de la Convention pluriannuelle d’objectifs s’inscrivent dans le cadre des missions d’intérêt général liées aux questions d’environnement, de développement durable et de transitions confiées à l’IFREE.

Via cette convention, la Région souhaite positionner l’IFREE comme un acteur central de la mise en œuvre notamment de l’ambition 1 de NéoTerra et de sa politique en matière d’Education Nature Environnement via la déclinaison dans les territoires des rapports Aclimaterra et Ecobiose.

D’ailleurs l’IFREE joue d’ores et déjà un rôle majeur au niveau régional dans l’éducation aux objectifs onusiens de développement durable objectif 2030.

L’Institut entend déployer davantage ses missions sur le territoire Nouvelle-Aquitaine autour de 2 axes principaux :

  • Axe 1 : accès de tous aux éléments de compréhension des enjeux environnementaux et de développement dans ses déclinaisons diverses et complémentaires, notamment les dimensions sociales, culturelles, économiques et écologiques dans nos territoires.
  • Axe 2 : droit à l’éducation visant l’implication du citoyen et le développement de sa capacité à agir.

L’IFREE propose une offre riche et innovante visant à la formation des formateurs en éducation à la nature et à l’environnement, des méthodologies pour favoriser une démocratie environnementale continuée et territorialisée, mais aussi une professionnalisation des acteurs associatifs.

Ses actions d’accompagnement et ses formations diplômantes en dispositifs participatifs positionne également l’Institut comme expert dans les processus de construction collective de projets innovants autour des nouvelles solidarités écologiques. Par exemple : accompagner des projets de transition énergétique citoyenne.

Ses productions écrites, à des fins de partage de théories et de pratiques clefs en Education à l’environnement vers un développement durable (EEDD), font aussi référence :

  • L’IFREE est par exemple partenaire historique de la Revue scientifique Francophone internationale d’Éducation relative à l’environnement (Partenariat et publications avec l’Université du Québec à Montréal – département Centr’ERE ) et organise aussi à ce titre avec elle de nombreux échanges, colloques et séminaires.
  • L’Ifrée assure la coordination du Collectif Français pour l’EEDD et représente ce collectif au Conseil national de la transition écologique.

Par la présente convention, nous vous proposons cher.e.s collègues d’accompagner cette position singulière de l’IFREE à la croisée de multiples partenariats, enjeux et domaines de compétences, véritable atout au service de la transition écologique dans nos territoires de Nouvelle Aquitaine.

Je vous remercie.
[Seul le prononcé fait foi]