Intervention de Mumine Ozsoy : contrats de partenariat pour la gestion des poissons migrateurs sur les bassins Adour, Charente/Seudre, Dordogne et Garonne.
Partager

Séance plénière du 3 juillet 2020

Monsieur le Président, cher.e.s collègues,

Nous voterons pour cette délibération, néanmoins nous dénonçons un problème de gouvernance au niveau de l’État qui, chaque année réduit les moyens financiers, humains et matériels de l’Office National de la biodiversité ce qui entraîne la disparition de milieux aquatiques.

Depuis plusieurs années, on constate que l’État se dédouane de ses responsabilités sur le terrain avec l ’absence de police de l’eau sur le terrain qui entraîne l’impossibilité d’agir sur les dérives d’usagers de la part des associations et fédérations de pêche qui n’ont de surcroît pas d’habilitations à agir sur ces violations des règlements environnementaux.

Je vous remercie.
[Seul le prononcé fait foi]