Intervention de Laurence Motoman : mise en place du forfait mobilités durables
Partager

Monsieur le président, cher.e.s collègues,

Depuis 5 ans, notre groupe demandait instamment une politique incitative de mobilité douce pour les agents de la collectivité. Notre groupe se félicite donc de cette avancée de l’application du forfait mobilités durables prévu par la loi dite « d’orientation des mobilités » de 2019, et inscrite désormais dans le Code du Travail.

Après son application au secteur privé, cette disposition a été transposée à la fonction publique territoriale, en décembre 2020 et nous nous réjouissons que notre collectivité puisse le proposer aux agents.

Concernant particulièrement la pratique du vélo, les entreprises engagées dans cette démarche incitative ont bien compris les bénéfices de la pratique du vélo  : -15% d’arrêts maladie pour un salarié cycliste, l’augmentation de son pouvoir d’achat et une qualité de vie au travail améliorée et le montant de leur forfait mobilité durable va très souvent bien en conséquence au-delà des deux cents euros par an.
Si la Région ne peut dans un premier temps augmenter ce montant de deux cents euros par an, le soutien à une politique de mobilité durable plus incitative à destination de nos agents des 3 sièges et ceux des lycées sera aussi  de permettre un report modal plus attractif. En agrandissant les parkings à vélo, en les sécurisant et les aménageant avec des vestiaires, ce qui permettra aux agents de se changer et se doucher si nécessaire.
Nous voterons pour cette délibération, ainsi que pour la motion proposée par le groupe Modem.
Je vous remercie.

[Seul le prononcé fait foi]