Intervention de Katia Bourdin : plan de soutien exceptionnel aux secteurs du tourisme et de la culture impactés par la crise COVID19
Partager

Monsieur le président, cher.e.s collègues,

Les chiffres rappelés par mes collègues sont implacables, cette crise révèle la fragilité économique et la précarité de nombreux acteurs et actrices des secteurs culturel et touristique, elle nous rappelle les enjeux fondamentaux d’un service public fort au service de tous et de toutes.

La pandémie que nous traversons interroge les orientations et les choix politiques qui ont été faits par le passé et exige une grande modestie de la part des politiques que nous sommes, devant la situation des restaurateurs, des professionnels de la culture et du tourisme, des étudiants paralysés par les annonces gouvernementales qui ouvrent grandes les portes des magasins, mais ferment celles des théâtres, des universités, des cinémas et des musées.

Non seulement cette situation nous oblige à tisser la plus généreuse des solidarités avec les travailleurs les plus directement impactés, mais elle nous impose d’être à l’écoute des besoins de la société future que nous sommes en train de voir émerger et de prendre le temps d’analyser ses priorités et ses besoins.

Au sortir de cette crise, les enjeux, les urgences, les priorités de nos concitoyens-ennes ne seront plus les mêmes, les orientations politiques doivent être réinterrogées, nous nous positionnons avec ce dispositif exceptionnel au service de la société future dont nous ne savons rien à ce jour.

Alors ne cédons pas à l’orgueil de penser que cette délibération répondra aux besoins de ces filières. Soyons responsables, mais restons modestes, monsieur le président, et surtout à l’écoute.

Je vous remercie.

[Seul le prononcé fait foi]