Des billets de TER et cars interurbains à 1 euro : les élu.e.s écologistes régionaux aident à la mobilité des étudiants néo-aquitains
Partager

Le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine demande au président Alain Rousset la mise en place d’une aide d’urgence transport destinée aux étudiants.

En effet, leur situation est de plus en plus préoccupante entre détresse psychologique, explosion du nombre de recours à l’aide alimentaire et décrochage massif.

Alors que le gouvernement vient d’annoncer le retour en présentiel un jour par semaine, les étudiants voient surgir une nouvelle difficulté : le coût des billets de train ou des cars interurbains pour rejoindre leurs lieux d’étude.

Il s’avère que nombre d’entre eux ont quitté leur logement ou arrêté leur recherche d’appartement, le coût du logement étant exorbitant, notamment dans la métropole de Bordeaux. Ils sont donc rentrés chez leurs parents, qui pour la plupart habitent la région Nouvelle-Aquitaine, pour poursuivre leurs études à distance.

Christine Seguinau, présidente de la commission  infrastructures, transports, intermodalités, mobilité explique : « ces étudiants n’ont plus accès aux « petits boulots », le coût des transports vient rajouter une charge supplémentaire à des familles souvent elles-mêmes touchées par la crise économique découlant de la crise sanitaire. C’est la triple peine pour eux ! »

C’est pourquoi nous demandons, en lien avec Monique de Marco, sénatrice écologiste de la Gironde, l’accès aux cours des étudiants avec une tarification exceptionnelle dans les TER et les cars interurbains de la Nouvelle-Aquitaine.

Comment ? En proposant une tarification à 1 euro ou, a minima, l’accès à la carte tarif solidaire offrant une réduction de 80% sur les tarifs des TER et des cars interurbains.

Le groupe restera vigilant à ce que l’offre de fréquence des TER et des cars interurbains ne soit pas réduite en cas de nouveau confinement pour permettre à tous ces étudiants de ne pas faire voyager le virus dans des trains et des cars bondés.