Martine Alcorta

57 ans – Élue de la Gironde – Membre de la Commission Permanente

Native du Pays Basque, elle a rejoint la Gironde pour un poste d’universitaire après un parcours très diversifié, qui résume le mieux l’expérience professionnelle de cette élue. Renonçant provisoirement à la poursuite d’études après un Deug Sciences Économiques, elle a expérimenté très vite différents aspects de la vie professionnelle : commerce, création d’entreprise puis formation continue.

Le retour tardif sur les bancs de l’université, tout en travaillant, l’ont ensuite amenée à occuper des postes de conseillère d’éducation et finalement de Maitre de conférences en Psychologie à l’université de Bordeaux-2.

Le parcours politique a toujours été imbriqué à l’investissement associatif. Dès sa plus jeune adolescence, elle a baigné dans la culture associative basque et participé aux Herri Talde, ces mouvements d’assemblées populaires qui ont été des précurseurs de la démarche participative.

Toujours attachée aux valeurs de la démocratie participative,  autant qu’à celles de gauche, elle se retrouve en 2001 sur la liste Alternative citoyenne ouverte par le Parti communiste aux municipales dans la ville de Bègles.

Le programme de cette liste est de porter au cœur de la gestion de la ville la participation des citoyens. A l’époque le Parti communiste propose de porter la démocratie participative au cœur de sa propre rénovation, elle y adhère donc. Mais déçue par cette rénovation qui ne vient pas elle le quitte trois ans après au moment des collectifs antilibéraux dont elle fut une actrice très active.

La découverte de l’écologie politique et son investissement dans les associations écologistes l’amèneront ensuite à poursuivre sa quête d’une « révolution citoyenne » en se présentant aux côtés de José Bové et Catherine Grèze aux dernières élections européennes et à adhérer à Europe Écologie dont elle est aujourd’hui une représentante à la région Aquitaine.

En 2008, elle rallie la dynamique EELV, un an avant les Européennes. Élue conseillère régionale en 2010 pour l’Aquitaine, elle a occupé un poste de vice-présidente en charge de l’habitat. Elle a en particulier œuvré pour qu’un dispositif ambitieux de rénovation de l’habitat voit le jour, qui vise à multiplier par 4 le nombre de rénovations énergétiques.


Le coin presse de Martine Alcorta

 


Désignations

Les élu/es siègent dans 10 Commissions et 12 Groupes Inter Assemblées (GIA). Selon la règle de la proportionnelle, le groupe EELV dispose de deux élu/es par commission et GIA.

Martine Alcorta :

  • Commission 3 – Développement économique – Économie territoriale et innovation sociale – Technologies de l’information et de la communication
  • GIA 12 – Economie Territoriale et innovation sociale (ESS – IAE)

 

Organismes

 

  • Maison des Sciences et de l’Homme de l’Aquitaine – CA
  • Groupement d’Intérêt Public (G.I.P.) Pays et Quartiers d’Aquitaine centre de ressources régional sur le développement territorial (Suppléante)
  • Groupement Européen de Coopération Territoriale (G.E.C.T.) Eurorégion Aquitaine Euskadi (Suppléante)

Lycées

  • Lycée d’Enseignement Professionnel Émile Combes
  • Lycée d’Enseignement Général Vaclav Havel
  • Lycée d’Enseignement Polyvalent Victor Louis (Suppléante)
  • Lycée d’Enseignement Polyvalent Alfred Kastler (Suppléante)
  • Lycée d’Enseignement Polyvalent Hôtelier de Gascogne (Suppléante)
  • Lycée d’Enseignement Général privé La Sauque (Suppléante)