Approbation contrat de dynamisation et de cohésion territoriale Thouarsais-Loudunais
Partager

Intervention de Thierry Perreau en séance plénière du 17 décembre 2018


Monsieur le Président, cher·e·s collègues,

L’engagement du contrat de dynamisation et de cohésion du Thouarsais-Loudunais lancé le 24 avril de cette année par le président Alain Rousset et Messieurs Bernard Paineau et Joël Dazas, respectivement présidents des communautés de communes du Thouarsais et du Loudunais, avait fixé la fin de l’année pour sa signature, nous y sommes.

Après un court moment de surprise, réunir deux EPCI, l’un des Deux-Sèvres, l’autre de la Vienne, le travail d’échanges et de co-élaboration s’est enclenché pied au plancher, réunissant élu·e·s et associations, chefs d’entreprises et institutionnels.

Le trait de crayon qui renvoyait à deux départements ce bassin économique, ce territoire  de projets, cet espace de la vie du quotidien pâlit déjà sous le dessein des envies et des initiatives.

Le diagnostic réalisé par les services de la Datar, que je remercie chaleureusement ici pour ce travail de qualité, restitué malgré la contrainte forte du calendrier, nous montre pour partie une image attendue, celle des territoires ruraux avec ses manques en termes de mobilité ou ses inquiétudes démographiques, mais il révèle les réussites et les potentialités de développement.

Le premier secteur d’emploi est l’industrie et il faut offrir les filières de formation et de qualification qui permettront de relever les carrières et les revenus des personnes, retenir les jeunes dans des emplois solides.
Les lycées de Loudun et Thouars relèvent  ce défi avec l’engagement total de la Région et aucun fléchissement n’est possible.

La nature et le patrimoine sont exceptionnels pour ce territoire frontière des Pays de la Loire et de la Région Centre. Développement des circuits courts, élargissement de la démarche Tepos, aménagement de la Dive et portage du projet Plateau (Poitou Loire Anjou Touraine Entrepreneurs Audiovisuels Unis), montrent l’enthousiasme et le volontarisme d’un territoire riche de ses hommes et de ses femmes et confiants dans cette nouvelle liberté d’entreprendre son territoire.

J’ai parlé des attendus du diagnostic mais il comporte une surprise de taille, la surreprésentation de la classe d’âge des moins de quinze ans ; alors si l’avenir leur appartient, il sera aussi celui que nous leur construisons maintenant.

Je vous remercie.

[Seul le prononcé fait foi]