Modernisation du POLT et de la ligne Poitiers-Limoges
Partager

communiqué de presse

Les élus régionaux du groupe écologiste et citoyen EELV, sollicités, auraient aimé signer le communiqué de presse portant sur l’accessibilité du Limousin et des territoires limitrophes, mais ils relèvent trop d’incohérences dans les requêtes exprimées par les élus.

Notre groupe est en accord avec ces vœux de mise à niveau de la ligne POLT, l’électrification de la ligne Limoges-Poitiers, la modernisation des rames avec la solution transitoire de rames TGV reconditionnées.

Ce sont des demandes que nous faisons depuis longtemps contre l’avis des élus locaux, dont nombre de signataires du communiqué. Mais nous ne pouvons souscrire à concilier l’inconciliable, à savoir la modernisation des infrastructures existantes et la réalisation de la GPSO. Ces projets sont fondamentalement incompatibles, aussi bien en termes de politique de dessertes ferroviaires des territoires que de mobilisation des financements.

Les exigences de modernisation du POLT et de la ligne Poitiers-Limoges se suffisent à elles-mêmes et il n’est pas besoin pour les promouvoir et les faire aboutir de les adosser à la réalisation du GPSO, Grand projet ferroviaire du Sud-ouest qui est censé prolonger la LGV Tours-Bordeaux vers Toulouse et l’Espagne. Bien au contraire, dans la situation actuelle des finances publiques et de celles de SNCF réseau, la réalisation du GPSO entrainerait inévitablement l’abandon de la modernisation de la POLT.

Mumine Ozsoy, Conseillère régionale de la Corrèze

Jérôme Orvain, Conseiller régional de la Creuse

Jean-louis Pagès, Conseiller régional de la Haute-Vienne