Littoral : mieux le connaître pour mieux le protéger
Partager

Tribune de Vital Baude, délégué au littoral, parue dans Nouvelle-Aquitaine, journal d’information de la Région, printemps 2018

Des falaises jusqu’aux marais, en passant par les plus grandes plages de sable d’Europe, les littoraux de Nouvelle-Aquitaine sont notre richesse. Magnifique cadre de vie, source de biodiversité, ils sont aussi le moteur de multiples activités économiques (pêche, conchyliculture, tourisme, …).

Ce patrimoine est en première ligne face au dérèglement climatique (érosion, submersion), à la pression humaine (urbanisation, pollutions, surconsommation de l’eau potable), à l’agriculture industrielle, aux industries polluantes et aux loisirs inadaptés.

C’est pour mieux le préserver que nous sommes porteurs de politiques audacieuses :

  • d’expertise et de suivi de notre trait de côte face aux aléas climatiques,
  • d’accompagnement des acteurs locaux avec une priorité donnée aux processus naturels et à la relocalisation des activités,
  • de connaissance et de protection des écosystèmes à la base de nombreux services rendus, d’activités économiques et de futures opportunités (biomimétisme, économie bleue, …)
  • de projets d’aménagements équilibrés entre usages, sensibilisation et protection de la nature,
  • de qualité des eaux littorales et de préservation des apports en eau douce.

Les écologistes sont fiers d’avoir fait adopter en décembre dernier à notre Assemblée régionale ces lignes d’actions, afin de protéger efficacement et durablement notre littoral.

Vital Baude, délégué au littoral.