Les élu-e-s écologistes régionaux solidaires des journalistes de France3 Limousin
Partager

Nous apprenons avec consternation l’annonce faite par la nouvelle directrice régionale de France 3, Laurence Mayerfeld, d’animer les 11 et 18 juin prochains, les soirées électorales des législatives depuis Bordeaux et non depuis Limoges.

Nous déplorons le fait que cette décision accentue la dégradation du service public et remette en cause le principe même d’équité et de proximité de l’information.

Cette volonté centralisatrice, acte qui constitue une première dans l’histoire de la chaîne, nuit par ailleurs à l’analyse des résultats pour les 6 circonscriptions limousines, noyées avec les 43 autres circonscriptions de la Nouvelle-Aquitaine.

Les journalistes de France 3 Limousin, via leur intersyndicale, ont entamé une bataille afin de pouvoir assurer la couverture politique durant la soirée des deux tours des législatives dans leur antenne, au sein de leur studio, refusant d’être dilués dans de grandes émissions pilotées exclusivement depuis le studio de Bordeaux.

Ils réclament notamment que la deuxième tranche de la soirée électorale (21h15-22h) qui en compte trois entre 21 heures et 23 heures, ait lieu dans chacune de leurs antennes : à Bordeaux, Poitiers et Limoges.

En soutien à leur action, Jean-Louis Pagès, élu de la Haute-Vienne, estime que « les Limousins méritent le même niveau d’information qu’à Bordeaux »  et l’ensemble des élu-es régionaux du groupe appelle à « maintenir l’équilibre de traitement des territoires, qu’ils soient basques ou limousins« .

Jean-Louis Pagès, conseiller régional, élu de la Haute-Vienne
Mumine Ozsoy, conseillère régionale, élue de la Corrèze
Jérôme Orvain, conseiller régional, élu de la Creuse
Lionel Frel, président du groupe