Intervention relative au règlement d’intervention en faveur de la politique de la ville
Partager

Intervention de Stéphane Trifiletti en séance plénière du 26 mars 2018

Monsieur le président, chèr·e·s collègues,

Je voudrais saluer le travail de Benoit Tirant et des services, tant par la méthode de concertation que par les contenus de ce règlement d’intervention.

J’évoquerai simplement quelques enjeux sur lesquels nous devrons être très vigilants pour réussir avec et pour les 210 000 habitants vivants dans nos quartiers prioritaires.

Régulièrement décriée, jugée inefficace par certains, la politique de la ville est pourtant indispensable à l’objectif impératif de n’écarter personne et d’inscrire chacun dans la société. La politique de la ville, c’est renoncer au renoncement, c’est parfois saisir la marge pour y corriger les fautes.

Offrir le plus à ceux qui ont le moins, cela a été l’ambition fondatrice de Bertrand Schwartz, créateur des missions locales, c’est redistribuer les cartes de l’égalité républicaine et s’enrichir de la formidable force créatrice de nos quartiers.

Lorsque l’envie de créer son entreprise, qui est deux fois plus présente dans les quartiers politiques de la ville que pour l’ensemble du territoire national, ce qui souvent manque à ces jeunes, ces femmes, ces habitants en général, ce sont les codes, la force du verbe, l’inclusion numérique, qui vous permet de pousser la porte du banquier ou les vantaux de la Chambre de commerce sans appréhension.

C’est là que les associations sont indispensables. Elles sont le premier interlocuteur pour une part importante des populations de ces quartiers. Elles ont le rôle d’éducateur, elles ont le rôle d’assistante sociale, elles ont finalement le rôle de médiateur dans la construction de la parole, elles ont le rôle d’écoute, lien essentiel pour construire des possibles.

Nous devons aussi avoir à cœur de favoriser la mixité sociale, notamment à l’échelle du quartier, à la fois dans les espaces vécus et perçus. Cela passe également par une renaturation et le paysagement des espaces et des esprits, via une articulation forte avec les politiques urbaines.

C’est via cette approche systémique que nous ferons vraiment émerger les capabilités, c’est à dire l’ouverture des possibles pour un individu qui permet à chacun la liberté de mener une vie digne et responsable

Nous voterons très favorablement à cette délibération.

Je vous remercie.

[Seul le prononcé fait foi]

 

Une réflexion au sujet de “Intervention relative au règlement d’intervention en faveur de la politique de la ville

Les commentaires sont fermés.