Intervention relative au règlement d’intervention déchets – Économie circulaire
Partager

Par Nicolas Thierry – Intervention en séance plénière du 13 février 2017.

Monsieur le Président, mesdames et messieurs les élu-es,

Ce règlement d’intervention des aides aux entreprises intègre naturellement un volet économie circulaire. De quoi s’agit-il exactement? L’objectif est de passer d’une économie linéaire, qui dans un même mouvement épuise les ressources et accumule les déchets, à un système qui tend à rapprocher notre modèle productif du fonctionnement cyclique des écosystèmes naturels.

L’objectif de l’économie circulaire est de parvenir à découpler la croissance économique de l’épuisement des ressources naturelles. C’est en trouvant notamment la solution à cette équation que nous rendrons compatible notre modèle économique avec la protection de l’environnement.

La stratégie d’économie circulaire qui sera privilégiée en Nouvelle-Aquitaine s’appuiera sur 7 leviers ou piliers principaux :

  • L’éco-conception pour minimiser les impacts environnementaux dès l’élaboration d’un produit ;
  • L’écologie industrielle, c’est la recherche de synergies organisationnelles entre différents acteurs économiques, au niveau des matière ou de l’énergie par exemple ;
  • L’économie de la fonctionnalité, cela correspond à tous les modèles économiques et les modes de consommation, que l’on voit émerger ces dernières années, qui privilégient l’usage à la possession ;
  • Le réemploi, qui permet de remettre dans le circuit économique les produits ne répondant plus aux besoins du premier consommateur ;
  • La réparation, les biens en panne peuvent retrouver une deuxième vie par le biais de la réparation.
  • La réutilisation, certains composants d’un produits peuvent être réparés ou démontés et les pièces encore en état de fonctionnement triées puis revendues ;
  • Le recyclage, qui vise à réutiliser les matières premières issues des déchets.

Ces 7 piliers de l’économie circulaire seront accompagnés par la Région à travers :

  • Un dispositif d’aide à l’investissement afin de favoriser par exemple des modes de traitement déchets plus respectueux de l’environnement ;
  • Un dispositif d’aide individuelle (par exemple des aides à la décision, des études ou encore un accompagnement) ;
  • Un dispositif d’actions collectives qui permettra par exemple à la Région d’encourager les collaborations entre les entreprises ou en contribuant à structurer des réseaux d’entreprises.

Je conclus en insistant sur le fait que l’économie circulaire n’est pas une approche abstraire ou purement théorique, bien au contraire une multitudes d’exemples existent déjà au sein des territoire de notre Région et fonctionnement parfaitement. Je vous invite à ce sujet à visiter pour vous convaincre le site internet du Réseau d’Économie Circulaire et d’Innovation Nouvelle-Aquitaine (l’adresse du site est Recita.Org). Cette plateforme numérique d’échange, initié par le Conseil Régional, permet aujourd’hui à plus de 400 acteurs économiques de notre territoire d’échanger et de développer des partenariats.

Je vous remercie.

[Seul le prononcé fait foi]