Intervention relative à l’amendement déposé par le groupe FN sur le changement de dénomination du lycée nord bassin à Andernos
Partager

Intervention de Laurence Motoman en séance plénière du 23 octobre 2017

Monsieur le président, cher-es collègues,

Le groupe écologiste trouve cet amendement particulièrement abject dans ses objectifs comme dans la nature de la demande elle-même.

Il propose de remplacer un nom par un autre, sous divers prétextes spécieux, mais dont l’intention perverse serait de stigmatiser une partie de nos concitoyens en désignant l’Islam comme ennemi, en évoquant la barbarie d’un terrorisme qui n’a rien à voir avec la communauté musulmane elle-même.

Mais il y a pire, car ce que sous-tend cette manipulation et qu’on peut lire en filigrane, c’est en fait qu’en échangeant un nom juif par un autre, on tombe dans la forme la plus radicale du racisme : l’essentialisme.

Simone Veil y est considérée, non comme la femme héroïque qui a fait avancer les droits de la femme, mais seulement et avant tout et essentiellement, comme une juive, à qui donc on peut substituer une autre personne du moment qu’elle soit juive aussi, du moment que son nom sert à illustrer les obsessions du FN.

Renvoyer implacablement et comme seul marqueur un être humain à son origine telle ou supposée est le principal moteur de tous les racismes. Cet amendement honteux n’aura donc qu’un seul usage, celui de montrer à cette assemblée comment peut se travestir habilement le visage le plus hideux de notre société : celui du racisme.

Je vous remercie.

[Seul le prononcé fait foi]

Une réflexion au sujet de “Intervention relative à l’amendement déposé par le groupe FN sur le changement de dénomination du lycée nord bassin à Andernos

Les commentaires sont fermés.