Intervention relative à l’accord cadre entre la Région Nouvelle-Aquitaine et l’ONF
Partager

Intervention de Vital Baude en séance plénière du 26 mars 2018

Monsieur le président, chèr·e·s collègues,

Une convention existait préalablement entre l’ex-Région Aquitaine et l’Office national des forêts (ONF) concernant la partie littorale, avec la gestion du cordon et la forêt dunaire.
Sur la base de cette délibération est proposé un accord cadre, pour permettre un partenariat à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine mais aussi étendu à d’autres compétences, d’autres champs d’expertise de l’ONF et d’autres politiques régionales.
6 axes prioritaires de coopération sont définis dans cet accord cadre afin de conforter et consolider le partenariat sur l’ensemble du littoral puis étendre cette collaboration dans le domaine de la protection et de la valorisation des espaces naturels forestiers de Nouvelle-Aquitaine :
  • Le développement durable du littoral dunaire (dans le prolongement de la convention existante) ;
  • La préservation de la biodiversité des écosystèmes forestiers ;
  • La dynamisation de la gestion durable des forêts de montagne au service du développement local ;
  • La performance de la filière tonnellerie, (filière d’excellence de la région) ;
  • La mise en valeur de forêts domaniales péri-urbaines ou à forts enjeux sociaux ;
  • La politique de l’apprentissage et la transmission des savoirs-faire en foresterie.
La carte montre d’ailleurs un maillage très intéressant de notre région.

Comme évoqué dans l’accord cadre, on retrouve une déclinaison relative au littoral sous la forme d’une convention spécifique qui étend l’ancienne convention à l’ensemble du linéaire Nouvelle-Aquitaine pour 3 années (2018-2020)  autour d’une stratégie «multifonctionnelle» appliquée au massif dunaire, avec, de nouveau, 6 axes de travail :

  1. Adaptation au changement climatique et la maîtrise des risques naturels ;
  2. Préservation de la biodiversité et des paysages littoraux ;
  3. Maîtrise de l’accueil et des impacts sur le milieu ;
  4. Valorisation de la gestion forestière et des produits naturels ;
  5. Évaluation et valorisation des services écosystémiques du massif dunaire ;
  6. Information – Sensibilisation du public – Communication
Ces axes sont naturellement reliés à nos politiques en matière de risques naturels de tourisme, de biodiversité, d’éducation à la nature et à l’environnement, à la recherche et au développement économique.
Il s’agit d’un programme varié pour poursuivre et renforcer la gestion intégrée de notre littoral : rappelons que la protection du cordon dunaire est le plus vieux chantier national et le plus grand chantier public. Entamé sous Napoléon III, il y a 160 ans, il se poursuit encore de nos jours grâce à l’ONF, qui oeuvre depuis près de 120 ans.
C’est un parfait exemple de travail sur le très long terme dont nous bénéficions encore de nos jours.
 Je vous remercie.
[Seul le prononcé fait foi]

Une réflexion au sujet de “Intervention relative à l’accord cadre entre la Région Nouvelle-Aquitaine et l’ONF

Les commentaires sont fermés.