Intervention relative à la création du PNR Médoc : approbation du projet de charte et mise à l’enquête publique
Partager

Par Nicolas Gamache– Intervention en séance plénière du 27 juin 2017

Cher président, cher-es collègues,

La Région est engagée dans la création du PNR Médoc depuis fin 2010. Le projet de territoire défini par la charte du PNR est désormais établi et va pouvoir être présenté à l’enquête publique.

Cette délibération conforte la dynamique de la politique régionale en faveur des PNR et s’inscrit dans la politique de la politique PNR :

  • 4 PNR en Nouvelle-Aquitaine : Landes de Gascogne, Marais Poitevin (PNR interrégional), Millevaches en Limousin, Périgord-Limousin ;
  • 1 PNR en préfiguration, le Médoc, objet de la présente délibération ;
  • 2 territoires pour lesquels des études d’opportunité sont en cours : Montagne basque et Gâtine poitevine.

La création du Parc naturel régional est escomptée pour la fin de l’année 2018. Comme tous les PNR, il sera créé pour une période de 15 ans renouvelable. Il comprendra 53 communes girondines couvrant 234 000 hectares et 4 communautés de communes.

L’élaboration de la charte s’est faite pas à pas, au fil de nombreuses réunions d’échanges et de concertation, d’allers retours avec les instances nationales qui s’assurent que l’exigence requise pour le classement PNR est atteinte.

Points forts 

  • Un projet fédérateur à l’échelle du Médoc : une construction collective avec les élus du Médoc, les acteurs économiques et associatifs (particulièrement ceux siégeant au Conseil de Développement du Médoc), les représentants socio-professionnel (forestiers, agriculteurs,..) ;
  • Un projet qui allie préservation de l’environnement, cohésion sociale et développement économique ;
  • Un projet qui s’appuie sur la dynamique impulsée par le Pays Médoc, instance de préfiguration du PNR. Le Pays Médoc laissera place au PNR Médoc via une modification de ses statuts (pas de création de structure supplémentaire) ;
  • Un projet qui vise à rendre plus attractif le Médoc, à renouveler son image : exemple pour le tourisme en associant tourisme viticole, tourisme littoral, tourisme de nature ;
  • La charte fixe la feuille de route pour un développement durable du Médoc pour les 15 prochaines années via l’engagement volontaire de nombreux acteurs :
    • collectivités locales (communes, CdC, proposition de partenariat avec la Métropole de Bordeaux qui pourrait devenir « agglomération porte » du Parc, Département)
    • établissement publics (ONF, Conservatoire du Littoral, CAF, Bordeaux Port Atlantique, Chambre d’agriculture, …)
    • et de nombreux autres acteurs : associations environnementales, représentants du monde viticole, acteurs du tourisme, acteurs de la recherche, acteurs de l’insertion sociale, etc.

La longueur et la technicité de la procédure de création d’un PNR, la densité du rapport de charte liée au niveau d’exigence du classement ne doivent pas masquer l’opérationnalité de ce projet dont l’aboutissement est escompté pour la fin de l’année 2018.

Je vous remercie.
[Seul le prononcé fait foi]

Une réflexion au sujet de “Intervention relative à la création du PNR Médoc : approbation du projet de charte et mise à l’enquête publique

Les commentaires sont fermés.