Intervention relative à la communication sur l’apprentissage en Nouvelle-Aquitaine – Point d’étape de la mise en oeuvre
Partager

Par Lionel Frel – Intervention en séance plénière du 26 juin 2017

Cher président, cher-e-s collègues,

Ce point d’étape sur la feuille de route de l’apprentissage permet de faire l’état des lieux de ce dossier.
Il montre la volonté de la région à vouloir développer l’apprentissage.
Le succès durable de l’apprentissage ne pourra se faire que si il y a une volonté forte de lutter vraiment contre les taux d’abandon de l’apprentissage, qui sont de 22% en moyenne découlant de fort taux de rupture qui peuvent atteindre jusqu’à 52% pour des formations en hôtellerie pour les CAP par exemple.
Ces taux inquiétants sont à comparer avec le taux de décrochage des jeunes scolarisés en lycée professionnel, qui lui baisse continuellement pour passer en dessous des 10 0000 décrocheurs.
Les taux de réussite de l’apprentissage sont aussi à nuancer en raison de ces nombreuses ruptures de contrat d’apprentissage. Cet indicateur devrait être renforcé par le calcul du taux d’accès de la seconde au baccalauréat (indicateur IVAL) afin de nous donner un outil d’analyse supplémentaire et plus pertinent.
Il est donc inquiétant de constater que cette volonté de rupture des contrats d’apprentissage est quasiment absente de ce point d’étape au moment même où la Région travaille à l’élaboration des nouvelles conventions quinquennales qui contractualiseront les relations CFA / Région.
Je vous remercie.
[Seul le prononcé fait foi]

Une réflexion au sujet de “Intervention relative à la communication sur l’apprentissage en Nouvelle-Aquitaine – Point d’étape de la mise en oeuvre

Les commentaires sont fermés.