Intervention préliminaire du président du groupe aux débats
Partager

Par Lionel Frel – Intervention en séance plénière du 10 avril 2017

Cher président, cher-e-s collègues,

Drôle de façon de faire de la politique de la part de l’opposition : politique-spectacle qui se répand dans tous les médias, politique du prétoire qui veut judiciairiser la politique, et maintenant politique de la chaise vide pour les groupes FN, LR et UDI qui refusent ainsi le débat et la contradiction.

Mais nous sommes une assemblée politique, notre rôle n’est pas d’être une assemblée de robes noires, nous ne devons pas nous ériger en tribunal chargé de condamner tel ou tel.

Les élu-e-s de l’opposition veulent que le président du conseil régional saisisse la justice. Ils veulent que l’assemblée plénière puissent débattre de ce point, se plaignent que ce n’est pas le cas, mais ils n’agissent pas : ils auraient pu s’appuyer sur le règlement intérieur et déposer une motion pour nous obliger à débattre de cela.

Mais rien de tel, ce qui ramène cette manœuvre à ce qu’elle est : une diversion et un contre-feu à quelques jours des présidentielles.

Je vous remercie.

[Seul le prononcé fait foi]