Compte-rendu de la séance plénière des 25 et 26 juin 2018
Partager

 

La deuxième séance plénière de l’année s’est déroulée sur deux journées. Elle a permis d’examiner 49 dossiers, ainsi que de très nombreux voeux et motions.

Léonore Moncond’huy a présidé le groupe écologiste et citoyen EELV lors de cette plénière. Depuis le 10 juillet, elle en assure la co-présidence avec Jean-Louis Pagès, en remplacement de Lionel Frel, dans une volonté d’équilibre homme-femme et des territoires.

Les temps forts

# Politique régionale de l’eau

Les deux délibérations consacrées à la politique régionale de l’eau ont montré notre capacité à orienter les politiques régionales dans le sens de la transition écologique : la Région Nouvelle-Aquitaine propose une politique régionale de l’eau différenciée  selon les territoires, en cohérence avec la diversité hydro-géologique de notre région.

Il est à saluer que ce dispositif ne permettra pas de financer les projets de retenues en Deux-Sèvres, Vienne, Charente et Charente-Maritime. Cette politique régionale de l’eau prévoit également la reconquête de la qualité de l’eau potable, la restauration de cours fragiles ou encore la préservation des zones humides.

Ce n’est pas seulement une victoire des élu·e·s écologistes, c’est le résultat d’une large concertation, ainsi qu’une victoire de la mobilisation citoyenne et associative et la reconnaissance de la nécessité d’instaurer une gouvernance partagée entre les différents usagers de l’eau.

Lire le communiqué de presse du groupe

Revoir la réaction de Léonore Moncond’huy sur France 3 Poitou-Charentes

 Revoir la réaction de Françoise Coutant sur France 3 Poitou-Charentes (à partir de 9:50)

↪ Revoir l’intervention en séance de Nicolas Thierry

 

# Acclimaterra

La séance du 26 juin a débuté par une présentation aux élu·e·s régionaux du rapport Acclimaterra par le climatologue Hervé Le Treut. Un moment important d’informations, d’explications et d’échanges au sujet des enjeux climatiques dans notre région.

Ce rapport, intitulé « Anticiper les changements climatiques en Nouvelle-Aquitaine. Pour agir dans les territoires » est le fruit du travail collectif de plus de 240 contributeurs.

Son objectif : comprendre et prévoir le changement climatique dans notre région, pour mieux agir à la fois sur l’atténuation de ce phénomène et sur l’adaptation de nos milieux et de nos modes de vie et de production.

Ce rapport est disponible dans son intégralité sur le site acclimaterra.fr.

Lire l’article consacré à la présentation d’Acclimaterra dans Aqui.fr

# Motions

Notre groupe a été à l’initiative de deux motions qui ont réaffirmé les fondamentaux de nos engagements et de nos valeurs d’élu·e·s écologistes.

♦ Promouvoir la bien traitance animale

Grâce à la motion initiée par notre groupe et signée par les autres groupes de la majorité, la Région Nouvelle-Aquitaine s’engage à cesser d’ici la fin du mandat tout financement direct aux entreprises pratiquant :

  • le broyage des poussins vivants ;
  • la castration à vif et sans anesthésie des porcelets ;
  • l’élevage en cage des poules pondeuses pratiqué dans d’immenses bâtiments sous éclairage artificiel.

Motion adoptée !

Lire la motion dans son intégralité

 

♦ Ports ouverts aux ONG humanitaires

Par la motion « Ports ouverts aux ONG humanitaires » adoptée lors cette assemblée, la Région Nouvelle-Aquitaine :

  • réaffirme le principe de sa solidarité dans le sauvetage des migrants, en pleine application des accords de Genève de 1951 ;
  • s’inscrit dans la tradition de solidarité des gens de mer.

Le 24 octobre 2016, nous étions déjà à l’initiative de la motion déclarant la Région Nouvelle-Aquitaine « Terre d’accueil des migrant.e.s et réfugié.e.s », une motion confirmée et votée lors de la séance plénière de mars 2018 avec  celle portant sur l’« Accueil des réfugiés, migrants et demandeurs d’asile ».

Lire la motion dans son intégralité

 

Nos interventions en séance

Nos interventions sont à lire en cliquant ici et à visionner sur notre chaine en cliquant là.

 

La prochaine séance plénière est fixée aux 22 et 23 octobre 2018.