Avis à l’enquête publique sur le projet de création de 24 réserves collectives de substitution, de la réhabilitation d’une réserve existante et d’aménagements afférents destinés à l’irrigation agricole sur le bassin de la Boutonne
Partager

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
16 mars 2018

Les élu-e-s du groupe écologiste et citoyen EELV au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine viennent de déposer un avis dans le cadre de l’enquête publique sur le projet de création de 24 réserves de substitution, destinées à l’irrigation agricole sur le bassin de la Boutonne.

En tant que conseillers et conseillères régionaux-ales de Nouvelle-Aquitaine, les remarques que nous exprimons sur ces réserves de substitution sur le bassin de la Boutonne, en Charente-Maritime, sont motivées par quatre enjeux qui nous semblent essentiels :

  • L’intérêt général concernant la gestion quantitative et qualitative de la ressource en eau, qui doit tenir compte de tous les usages de l’eau,
  • La prise en compte du changement climatique pour une vision à moyen et long terme sur les pratiques agricoles et leurs évolutions,
  • La préservation de la biodiversité en général et des espèces fragiles et patrimoniales en particulier,
  • L’utilisation à bon escient de l’argent public pour des projets durables et au bénéfice du plus grand nombre.

En l’état du dossier, nous préconisons que le projet soit suspendu pour permettre l’élaboration d’un véritable projet de territoire prenant en compte tous les usages de l’eau, et pas seulement le stockage, ainsi que des scenarii de transition agricole étayés.

En ex-région Poitou-Charentes, quelque 200 retenues d’eau pour l’irrigation sont prévues représentant un volume de 50 millions de m3. Ces ouvrages d’un coût global de 350 millions d’euros financés à 70% sur fonds publics (Etat, Région et Europe), ne répondent pas aux enjeux actuels.

Les élu·es écologistes étaient présents en force aux manifestions à Mauzé-sur-le-Mignon ainsi que celle d’Amuré (Deux-Sèvres).

Nous restons mobilisés aux côtés des collectifs citoyens et nous serons présents à la manifestation, le dimanche 18 mars, à Migné-Auxances.

Le Groupe Écologiste et Citoyen – EELV à la Région Nouvelle-Aquitaine

à télécharger 
l'avis dans le cadre de l’enquête publique 
sur le projet de création de 24 réserves de substitution